~ Elever des Araignées ~

Retour

Parmi les Araignées tisseuses de toile et celles qui chassent à l'affût, à l'île de La Réunion, la grande "bibe" jaune ou noire (Nephila nigra et Nephila inaurata), la petite Argiope trifasciata qui vit dans les herbes des prairies, ou la grande et impressionnante Sparassidae Heteropoda venatoria sont assez faciles à élever et à capturer si l'on respecte quelques principes de base. En France on pourra élever la très belle "Epeire diadème".
Nous n'aborderons pas ici l'élevage des Mygales, laissant aux passionnés de ces Arthropodes le soin de le faire. On trouvera sur Internet de nombreux sites consacrés à ces araignées si spectaculaires.

Les araignées tisseuses de toile
    - La construction du support pour tisser la toile
On réalisera en fer à béton, d'un diamètre de 8 à 10 mm, un trépied de 1 mètre de hauteur environ qui sera surmonté d'un cercle de 50 à 60 cm de diamètre.

On peut aussi prévoir une grande cage en PVC, de 1m3 au moins, dont les parois latérales seront largement grillagées, et possédant une grande baie vitrée.

    - La capture et le transport des Nephila ou des Epeires diadème
La capture des grandes Nephila se fera tout simplement au moyen d'une branche fourchue dépouillée de ses feuilles. Chaque spécimen sera ensuite enfermé dans un bocal dont le couvercle est percé de petits trous pour l'aération. On ne peut mettre qu'une araignée par bocal si l'on ne veut pas qu'elles s'entretient pendant le transport.

    - L'installation des araignées
On déposera l'araignée sur la bordure du cercle métallique, et l'on pourra assister très rapidement à la confection progressive de sa toile, ce qui est un spectacle assez fascinant.
Deux fois par jour, le matin et le soir, on vaporisera sa toile, afin qu'elle puisse se désaltérer. Quotidiennement, on disposera sur sa toile un ou plusieurs insectes vivants pour une alimentation équilibrée (papillons, guêpes, abeilles, mouches).

Les araignées chasseuses à l'affût
La capture se fait au filet à papillon ou avec un récipient possédant une ouverture suffisamment large. Il faut être très rapide car, ses réflexes sont supérieurs aux nôtres, et la capture peut s'avérer difficile.
Un petit aquarium de 10 à 15 litres servira de lieu de vie. Un couvercle en plexiglas grillagé fermé l'aquarium. Le fond sera tapissé de sable. On y disposera quelques écorces et cailloux, mais ils ne devront pas être trop importants afin de pouvoir faire de bonnes observations.
Les Heteropoda venatoria, ou "Babouke", seront nourries avec des Blattes (Periplaneta americana, Blatta germanica).
Pour des observations scolaires, on pourra les enfermer dans un petit cube de verre ayant des faces de 10 x 10 cm. On y disposera une petite Blatte, et le couvercle sera fixé avec de l'adhésif transparent.

Retour